Des pianos d'occasion à éviter : les coulisses des pianos à bas prix.

piano gris

Partager cet article à vos amis

Des occasions à éviter.

La tentation des prix bas

Aujourd’hui, le consommateur a accès à des produits qui présentent une fourchette de prix pouvant aller d’un extrême à l’autre. Qui n’a jamais été tenté de débusquer l’occasion exceptionnelle ? Mais attention, entre bonne affaire et mauvaise surprise, la frontière est mince.

Le piano n’échappe pas à l’entreprise d’artisans opportunistes. Ainsi, on peut retrouver sur le marché des pianos de factures Yamaha, à des prix très attractifs et ce sur la base d’un modèle économique et d’une logistique qui ne favorisent aucunement la durée de vie de votre piano. En effet, l’attractivité et la notoriété de la marque Yamaha permet de plus facilement convaincre le néophyte qui fait face à un piano bon marché, sans pour autant que celui-ci soit avisé sur l’état réel de l’instrument qu’il vient d’acquérir.

Bon nombre de revendeurs français mettent l’accent sur des prix avantageux. Toutefois, ces derniers peuvent proposer des offres défiant toute concurrence, en contrepartie d’un produit qui au préalable, a fait l’objet d’un traitement spécifique, bien souvent inadapté aux utilisateurs européens.

Par conséquent, quel est le pour ou le contre entre le marché gris et celui de l’occasion ? Comme de nombreux musiciens, vous souhaitez bénéficier d’un service de qualité comprenant la garantie et la livraison de votre instrument à domicile. Vous privilégiez l’achat d’un piano d’occasion et lors de votre recherche, vous rencontrez des spécialistes aussi bien que des revendeurs de gros. Même si certains proposent la gratuité des frais de livraison et des prix très intéressant, c’est au détriment de la bonne facture de votre instrument.

 

 

Importations parallèles

Il n’est pas inutile de rappeler que depuis quelques années, de nombreuses entreprises spécialisées dans l’import/export se sont lancées dans le négoce de piano d’occasion.

Elles rachètent en masse des pianos Yamaha qui proviennent de conservatoires asiatiques, des instruments arrivés au terme de leur parcours de vie dans la mesure où de nombreux étudiants les ont éprouvé lors d’usage intensif et ce, des années durant.

Mais que deviennent ces pianos ? Il transitent par des ateliers, basés en grande partie en Chine. Les interventions consistent à redorer l’aspect extérieur de l’instrument et de changer occasionnellement les parties les plus visibles de la mécanique avec des pièces qui, le plus souvent, ne sont pas d’origine Yamaha. Cela permet de bien présenter car comme tout un chacun s’en doute, on ne demande que rarement à regarder de façon approfondie l’état intérieur du piano. Et cela n’est pas sans dommage.

Ces pianos d’occasion Yamaha ne sont déjà plus des pianos Yamaha.

Une fois expédié en Europe, les sociétés d’import-export inondent la France de modèle U1, U3 et C3 et sous couvert de la notoriété de la marque, pratique des prix très bas, présentés comme une alternative attirante à l’acquisition d’un piano neuf.

Des pianos impropres à une utilisation musicale normale

Par expérience, nous savons que les bois qui constituent les parties essentielles de la structure de ces pianos (table d’harmonie, sommier, clavier) peuvent se fendre après deux à trois ans sur le sol d’un pays à climat tempéré comme la France.

Yamaha, en effet, n’utilise pas les mêmes bois pour les pianos destinés aux pays asiatiques, soumis à un climat tropical ou équatorial d’une part et ceux destinés aux pays à climat tempéré, comme La France d’autre part.

La raison principale est le taux d’hygrométrie différent entre des pays dit « tropicaux » et des pays dit « tempérés ». Ainsi, les pianos d’occasion importés d’Asie supportent mal l’hygrométrie naturelle d’un climat tempéré comme la France car ils se retrouvent dans des conditions globalement trop sèches. La table d’harmonie peut alors se fendre et les pianos deviennent totalement impropres à une utilisation musicale normale.

En France, les conditions demandées pour maintenir un piano dans des conditions saines sont de 50 à 60 % d’hygrométrie pour 21’C, ce qui amène Yamaha à abaisser le taux d’hygrométrie des bois pendant la fabrication des pianos neufs destinés au marché français.

Vous souhaitez acheter un piano d’occasion et vous hésitez sur la bonne orientation à choisir ?

N’hésitez pas à nous contacter !

Nous espérons que cet article vous sensibilisera dans vos futures démarches et vous permettront une meilleure visibilité dans le choix de votre instrument.

Partager cet article à vos amis

S'inscrire à la newsletter

Pour recevoir les dernières actualités de la maison Juste un Piano, il vous suffit de vous inscrire en saisissant votre adresse email

Les derniers articles

Actualités Yamaha
Simon Paupier

L’histoire de la maison SCHIMMEL

Temps de lecture : < 1 minute Schimmel, « Your Keys To Happiness… » Fondée en 1885 à Leipzig, la manufacture SCHIMMEL est une entreprise familiale dont la production s’étale sur quatre générations. Très

Lire la suite »
piano du mois
Simon Paupier

Le piano du mois de février 2021

Temps de lecture : < 1 minute Nos techniciens ont repris le clavier et la mécanique RENNER de zéro et les nombreuses étapes de réglage qu’ils ont opéré ont remis l’ensemble à

Lire la suite »

VENEZ DÉCOUVRIR NOS MEILLEURS OFFRES SUR NOS PIANOS NEUFS ET D'OCCASION

POUR LES SOLDES D'HIVER

Send this to a friend