Syncope

En théorie musicale, la syncope se définit comme le déplacement de l’accent normal d’un temps fort à un temps faible. La note jouée commence alors sur un temps faible ou sur la partie faible d’un temps et se prolonge sur le temps fort suivant. Par exemple, les sons articulés sur le deuxième et le quatrième temps (temps faibles) se prolongent sur le premier et le troisième temps (temps forts). La syncope est régulière lorsque la note syncopée se répartit de manière égale entre les temps accentués et les temps non accentués. Dans le cas contraire, il s’agit d’une syncope irrégulière. Effectivement, elle s’avère l’une des techniques musicales les plus courantes pour jouer au piano.

Historiquement, c’était en 1816, pendant la période romantique, que Beethoven emploie pour la première fois la syncope dans sa sonate pour piano no 28 en La majeur, opus 101. Ce morceau musical est considéré comme la première œuvre tardive de ce compositeur. Pour rappel, la sonate est un genre de musique classique pour un ou deux instruments, notamment un clavecin et un piano.

Depuis lors, l’utilisation de la syncope devient de plus en plus courante dans les compositions musicales pendant les périodes qui suivaient. En effet, le concerto pour piano et orchestre en La mineur no 1, opus 11, de Frédéric Chopin, achevé en 1830, utilise la syncope et l’accentuation des temps faibles. À noter que le concerto est une forme musicale, née pendant la période baroque, où un ou plusieurs solistes dialoguent avec un orchestre.

Robert Schumann a également utilisé des syncopes dans sa symphonie no 3 créée en 1851. La musique symphonique est une œuvre pour orchestre formée par quatre familles d’instruments, dont ceux à cordes (violon, violoncelle…), en bois (flûte, hautbois…), en cuivres (trompette, trombone…) et des percussions (timbales…). Elle se compose de plusieurs mouvements, dont cinq pour cette œuvre de Schumann. Vous pouvez trouver plusieurs morceaux musicaux utilisant les syncopes, comme les œuvres de Franz Liszt, de Johannes Brahms et d’autres compositeurs.

X