Échappement piano

Le piano appartient aux familles des instruments de musique à cordes frappées. Il se décline en deux catégories, dont les pianos acoustiques et les pianos numériques. Les modèles acoustiques les plus connus sont notamment le piano à queue et le piano droit.

Considéré comme étant l’instrument à cordes le plus apprécié dans le monde, le piano séduit en particulier par sa sonorité. Sa faculté à s’adapter à tous les types de sons lui vaut la place numéro un dans le cœur de tout musicien.

De par sa forte popularité, plusieurs novices souhaitent prendre des cours de piano dans l’optique de pouvoir y jouer comme les pianistes pros, à l’image de Chopin. Pour cela, il est primordial de trouver le meilleur piano pour débutants auprès d’un magasin de musique de renom, comme le centre Chopin. Dans ce cas, plusieurs points sont à vérifier, notamment l’état général de l’appareil, le clavier, les pédales, la table d’harmonie. L’échappement piano ne doit pas non plus être pris à la légère.

L’échappement piano est un dispositif présent sur le premier piano inventé par Bartolomeo Cristofori. Il assure la mise en communication des touches avec les marteaux. Il s’agit d’une petite pièce mobile qui pousse les marteaux vers les cordes, et leur permet de rebondir et de revenir rapidement en arrière. Les cordes pourront ainsi continuer à vibrer quand la touche reste enfoncée. Néanmoins, avec ce système, les pianos acoustiques présentaient une difficulté à rejouer une note après l’avoir jouée.

Pour perfectionner alors la mécanique de cet instrument de musique, Sébastien Érard met au point l’échappement double en 1821. Ce système est présent uniquement sur les pianos à queue, car il ne peut pas être appliqué sur la mécanique verticale des pianos droits.

L’échappement double a rendu possible la répétition rapide des notes. Lorsque le pianiste relâche la touche, l’attrape libère le marteau et la mécanique de répétition intervient. Un levier amovible, poussé par un ressort, vient entraîner le marteau vers le haut. Sous la pression du marteau, le bâton d’échappement se remet très rapidement en place pour permettre à la note d’être immédiatement rejouée.

X