Taille

Joué seul ou avec d’autres instruments, le piano est un appareil de musique qui fascine le grand public. Le quatuor, une composition musicale avec quatre solistes (piano, violon, alto et violoncelle), ne cesse d’attirer de nombreux spectateurs. Cette œuvre de musique de chambre n’est formée qu’avec des instruments à cordes, donc pas de contrebasse. À préciser que l’absence de cette basse est une révolution qui a marqué le passage du baroque au classicisme.

Quant à l’orchestre symphonique, il est composé de plus de 100 musiciens, un chef d’orchestre et trois familles d’instruments, à savoir les cordes, les vents (bois et cuivres) et les percussions. Chaque pupitre comprend un soliste, qui a pour rôle de jouer les parties solos dans les partitions.

Pour le piano, son fonctionnement repose sur le clavier et la table d’harmonie. Sa qualité sonore et son volume dépendent principalement de la taille de cette table et de la longueur des cordes. Ainsi, à part l’esthétique, la taille est un grand facteur de choix à prendre en compte. Elle varie selon ses modèles et son type d’utilisation, à citer :

∙         Piano à queue : pour les professionnels dans un orchestre ou ceux qui passent un concours international, il offre un son plus puissant, une meilleure mécanique et un toucher plus agréable, mesurant entre 1,55 et 2,75 m de longueur ;

∙         Piano droit : le plus répandu, il procure une mécanique précise et un toucher confortable, avec 1,15 à 1,30 m de long ;

∙         Piano d’étude : destiné aux débutants avec une hauteur comprise entre 1,05 et 1,14 m.

En fonction de la taille de votre instrument, privilégiez un emplacement bien stable, à l’abri direct du soleil, du chauffage et des courants d’air. Pour un pianiste débutant, passez dans un conservatoire pour mieux reprendre les morceaux des grands pianistes en musique classique, tels que ceux de Chopin, de Brahms, de Beethoven, de Vivaldi, de Debussy ou la symphonie de Berlioz.

X