Ton

Le piano est un instrument musical fabuleux. Il permet au musicien de composer de belles mélodies afin de détendre l’atmosphère. Il fait office dans la plupart des morceaux des compositeurs de musique classique ancienne (Beethoven, Bach, Mozart, Franz Schubert, Johannes Brahms et Claude Debussy) afin de produire les accords parfaits. Il s’agit d’ailleurs de l’instrument le plus représentatif de la période romantique avec des pianistes célèbres, comme Chopin, Schumann, Mendelssohn et Liszt.

Les périodes classique et baroque de l’histoire de la musique ont sans doute accru la popularité des pianos. Il n’est donc pas étonnant que la maîtrise de l’art de cet instrument soit un objectif si convoité. Apprendre à jouer du piano s’avère d’ailleurs la porte d’entrée à tous les autres instruments musicaux, comme le violoncelle, la guitare, le violon, la flûte, l’orgue, le clavecin, etc.

Durant les cours de piano au conservatoire, le ton figure parmi les notions de solfège à maîtriser pour pouvoir jouer comme un virtuose.

Par définition, le ton désigne l’écart entre deux notes de musique. Il y aurait donc un ton entre toutes les notes de la gamme de Do majeur (qui sert de référence). Sur le clavier d’un piano à queue ou droit, il correspond à l’intervalle entre deux touches blanches séparées par une touche noire.

Un ton se compose de deux demi-tons mesurant 9 commas. Le demi-ton chromatique, comportant 5 commas, désigne l’intervalle entre deux notes de même nom dont l’une est altérée (abaissée d’un bémol ou élevée d’un dièse). Mesurant 4 commas, le demi-ton diatonique reste le plus petit intervalle qui sépare deux notes différentes.

Sur un piano acoustique, un demi-ton indique l’intervalle entre une touche blanche et une touche noire qui se suivent.

Même si les touches Mi-Fa et Si-Do sont des touches blanches, les couples Mi-Fa et Si-Do représentent un intervalle d’un demi-ton, car ils ne sont pas séparés par des touches noires.

100€ de remise sur tous les pianos acoustiques d'occasion avec le code MUSICWEEK

X