Filter by Catégories de produits
Accessoires
Marque
Pianos à queue
BLÜTHNER
BOSENDORFER
C. BECHSTEIN
GROTRIAN-STEINWEG
KAWAI
PETROF
PLEYEL SCHIMMEL
SAUTER
SCHIMMEL
SEILER
YAMAHA
Pianos droits
ALEXANDER HERRMANN
BLUTHNER
BOSENDORFER
C. BECHSTEIN
ERARD SCHIMMEL
EUTERPE
GAVEAU
GROTRIAN-STEINWEG
HELLAS
HOFFMANN
IBACH
KAWAI
PEARL RIVER
PETROF
PLEYEL
PLEYEL SCHIMMEL
RAMEAU
RIPPEN
SAMICK
SAUTER
SCHERER
SCHIMMEL
SEILER
TOYO
WEINBACH
WILH STEINMANN
YAMAHA
YOUNG CHANG
Pianos numériques
KAWAI
ROLAND
YAMAHA
WEINBACH
Non classé
Pianos à queue
BOSENDORFER
C. BECHSTEIN
GROTRIAN-STEINWEG
KAWAI
PETROF
PLEYEL SCHIMMEL
SAUTER
SCHIMMEL
SEILER
YAMAHA
Pianos d occasion
ALEXANDER HERRMANN
AUGUST FORSTER
BLUTHNER
C. BECHSTEIN
ERARD SCHIMMEL
EUTERPE
FURSTEIN FARFISA
GAVEAU
GROTRIAN-STEINWEG
HOFFMANN
Occasion BOSENDORFER
Occasion HELLAS
Occasion IBACH
Occasion KAWAI
Occasion PEARL RIVER
Occasion RAMEAU
Occasion RIPPEN
Occasion SAMICK
Occasion SAUTER
Occasion SCHIMMEL
Occasion SEILER
PETROF
PLEYEL
PLEYEL SCHIMMEL
SCHERER
TOYO
WEINBACH
WILH STEINMANN
YAMAHA
YOUNG CHANG
Pianos droits
ALEXANDER HERRMANN
BOSENDORFER
C. BECHSTEIN
EUTERPE
GAVEAU
GROTRIAN-STEINWEG
HELLAS
HOFFMANN
IBACH
KAWAI
PEARL RIVER
PETROF
PLEYEL
PLEYEL SCHIMMEL
RAMEAU
RIPPEN
SAMICK
SAUTER
SCHIMMEL
SEILER
TOYO
WILH STEINMANN
YAMAHA
YOUNG CHANG
Pianos neufs
GROTRIAN-STEINWEG
KAWAI
Neuf SAUTER
PETROF
ROLAND
SCHIMMEL
YAMAHA
Pianos numériques
KAWAI
ROLAND
YAMAHA
WEINBACH
Revenir au lexique

Timbre

En musique, analyser les signaux sonores s’avère une tâche assez difficile. Pour les structurer, les musiciens les associent à des timbres, des fréquences et des intensités qui sont propres à chaque instrument ou chaque voix.

Par définition, le timbre est la qualité d’un son musical ou vocal. Il permet au musicien de différencier des sons de même fréquence et de même intensité sans avoir recours aux partitions. C’est ce qui fait qu’une seule note jouée au piano, au violon ou à la flûte ne produit pas le même son. Tout type d’instrument dispose effectivement d’un timbre qui lui est propre. De surcroît, ce concept est un paramètre indéniable dans les compositions musicales.

La notion du timbre musical a fait son apparition durant les XVIIIe et XIXe siècles. Cela est dû notamment à l’invention et au développement du piano.

À chaque époque, des œuvres à timbres différents ont été créées. Pendant la période baroque (1600 - 1750), l’opéra, la sonate, le concerto de soliste et celui grosso, et, plus tard, la symphonie ont vu le jour. Les musiques baroques sont composées, à l’époque, avec de la flûte à bec, des hautbois, du clavecin, du luth et de l’orgue. Les compositeurs remarquables pendant cette période étaient Vivaldi, Bach et Haendel.

De 1750 à 1800, les compositeurs de la musique classique, tels que Wolfgang Mozart, Beethoven et Haydn, apportent des timbres plus classiques aux opéras, sonates, concertos et symphonies. De plus, Haydn a créé le quatuor à cordes, une œuvre instrumentale jouée avec deux violons, un alto et un violoncelle. La période romantique (1800 - 1900), quant à elle, se caractérise par l’amélioration des formes musicales du classicisme (sonate, concerto, symphonie, quatuor). Elle se démarque aussi par l’invention du trio avec piano, violon et violoncelle. Les pianistes et compositeurs de l’époque étaient Beethoven, Chopin, Schumann, Liszt, Tchaïkovski…

crossmenu
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram