Interlude

Le mot « interlude » est synonyme d’intermède qui signifie transition, interruption ou intervention dans le temps. L’interlude désigne, au XVIIsiècle, un divertissement dramatique, lyrique, chorégraphique ou musical (chœur, couplet, ballet, danse) intercalé entre les actes d’une pièce de théâtre ou d’un opéra. Il servait à amuser les spectateurs lors des entractes de l’ouvrage principal. L’interlude est aussi l’épisode passager d’une pièce symphonique, d’une musique de chambre ou d’un oratorio (œuvre composée de pièces pour chœur, solistes et orchestre). À la télévision, l’interlude se définit par une jonction ludique ou musicale, émise pour meubler un trou dans une grille de diffusion ou lors d’un incident technique.

En outre, l’interlude désigne un morceau d’orgue inséré entre les versets des psaumes ou les strophes d’un chant. C’est aussi le titre donné à un mouvement en style libre d’une sonate (composition instrumentale, à plusieurs mouvements, accompagnés d’un clavecin ou d’un piano). Il s’agit également d’un morceau musical, souvent très court et instrumental, intercalé entre deux parties importantes d’une composition musicale.

En piano, l’interlude désigne une section particulière qu’un auteur-compositeur utilise pour créer un contraste unique avec le reste de sa pièce musicale. Le but d’un interlude est de fournir une pause dans une composition musicale. Il sert à ajouter un nouveau ton et une nouvelle sensation au morceau. L’interlude est assez caractéristique, car il correspond à un changement, à une rupture qui permet de relancer l’attention des auditeurs. Les interludes doivent différer des autres parties des morceaux musicaux, donc avec d’autres accords. Ce contraste peut provenir aussi d’un changement de mélodies ou d’un changement de tonalité.

Les pianistes et compositeurs de musique classique, comme Robert Schumann et Camille Saint-Saëns, ont utilisé des interludes dans leurs compositions pour changer l’ambiance de leurs pièces musicales. Ces grands musiciens sont des archétypes des compositeurs de l’époque romantique (au XVIIIe siècle).

X